Le Yukon ne ressemble à aucun autre endroit au monde. Nos eaux sont restées pures, nos forêts sont encore à l’état naturel et nos montagnes ont conservé la même beauté sauvage qu’elles avaient il y a des milliers d’années. Nos populations de poissons et d’animaux sauvages sont saines. Il est donc important que les voyageurs respectent les milieux sauvages et les maintiennent dans leur état naturel.

Déplacez-vous en douceur et ne laissez aucune trace de votre passage
Scroll down

Quiconque se déplace en milieu sauvage doit appliquer le principe selon lequel il ne faut laisser aucune trace de son passage. Cela signifie qu’il faut, entre autres :

  • rapporter tous ses déchets;
  • faire des feux dans les emplacements existants ou sur un plateau à feu portatif
  • respecter la faune et la flore
  • enterrer ou rapporter les excréments humains avec les autres déchets.

Ayez soin de vous procurer les permis nécessaires pour camper, pêcher et chasser. Prenez connaissance des règlements et respectez-les. Lisez la publication intitulée Dans la nature sauvage du Yukon. Elle vous explique clairement les règles à suivre lorsqu’on se déplace en région sauvage. Vous pouvez télécharger ce document en format PDF ou vous en procurer un exemplaire dans les bureaux d’Environnement Yukon ou dans les centres d’information touristique.

Si vous prévoyez faire une expédition sur un cours d’eau, veuillez lire attentivement la publication Best Environmental Practices on Yukon Rivers.

La sécurité au pays des ours

Il y a beaucoup d’ours au Yukon, mais les risques que vous en croisiez un sont assez faibles. Cependant, il est important de savoir comment les éviter et, mieux encore, de savoir comment réagir si vous rencontrez un ours sur votre chemin. Voici quelques précautions à prendre :

  • Veillez à ce qu’il n’y ait rien dans votre campement qui pourrait attirer les ours, comme de la nourriture ou des ordures.
  • Ayez sur vous une matraque chimique (vaporisateur anti-ours) et assurez-vous de savoir comment vous en servir.
  • Apprenez à reconnaître les signes du passage d’un ours.
  • Informez-vous afin de savoir si la région où vous vous déplacez est un habitat naturel pour les ours.
  • Si possible, empruntez un parcours où la visibilité est bonne.
  • Approchez-vous des broussailles avec le vent dans le dos.
  • Faites du bruit pour signaler votre présence.
  • Déplacez-vous en groupe.
  • Évitez de vous déplacer la nuit.
  • Choisissez un site de camping à l’écart des sentiers d’animaux.

Pour en savoir davantage, visitez un bureau du ministère de l’Environnement ou composez le 867 667 5221.

Les insectes en été

Il y a certes des insectes au Yukon, mais pas autant que dans certaines autres régions du Canada. Il y a des moustiques en juin, juillet et août, et les mouches noires font généralement leur apparition vers la fin août et début septembre. Ces insectes sont plus nombreux après une pluie. La plupart des collectivités du Yukon ont un programme de contrôle des moustiques. Cependant, en pleine nature, notamment dans les basses terres et dans les zones marécageuses à l’abri du vent, les insectes peuvent être très agaçants. Par précaution, il vaut mieux apporter un répulsif ou une veste anti-moustique.

Sécurité nautique

Au Yukon, il y a de nombreux lacs et rivières sur lesquels les gens aiment bien faire du canot ou du bateau durant les mois d’été. Que vous soyez un pagayeur chevronné ou que vous en soyez à votre première expérience sur nos plans d’eau, il est important de toujours veiller à votre sécurité.

Voici quelques conseils pratiques :

  • L’immersion en eau froide est plus dangereuse que vous ne le croyez. Méfiez vous du choc hypothermique – portez un gilet de sauvetage en tout temps.
  • Alcool et bateau ne font pas bon ménage. N’apportez pas d’alcool à bord.
  • Consultez les prévisions météorologiques. Accostez immédiatement à l’approche de mauvais temps.
  • Respectez tous les panneaux d’avertissement et les bouées placées aux environs des centrales hydroélectriques et des barrages; en l’espace de quelques secondes, il peut y avoir des fluctuations rapides du niveau de l’eau ou du courant.
  • Conduisez une embarcation avec moteur de façon responsable – naviguez à une vitesse appropriée, particulièrement lorsque l’eau est agitée.
  • Demeurez assis! Vous pouvez facilement tomber à l’eau depuis une petite embarcation à moteur, un canot ou un kayak.
  • Soyez préparé. Assurez-vous d’avoir dans votre embarcation tout le matériel de sécurité requis et suffisamment d’essence.
  • Lorsque vous naviguez sur un plan d’eau, ayez avec vous une radio à très haute fréquence ou un téléphone cellulaire.
  • Avertissez toujours quelqu’un de l’endroit où vous vous rendez et du moment prévu de votre retour.
  • Suivez une formation sur la façon de survivre à une chute accidentelle en eau froide. 

Pour de plus amples renseignements sur la sécurité nautique, visitez le site Web du Conseil canadien de la sécurité nautique.
 

Nous suggérons aussi…

Voyagistes